jacarandaSi tu viens à Séville en mai, il est sur que tu te demanderas comment s’appellent ces arbres à fleurs bleues ou mauves que l’on peut voir dans toute Séville. Ce sont des Jarancadas, aussi connus sous le nom de Palissandre.

Ce sont des arbres qui poussent relativement vite, qui atteignent une hauteur de 6 à 10 mètres et qui sont d’origine Sud-Américaine (Brésil, Paraguay, Argentine …) 

C’est justement d’Argentine que vient la légende qui nous raconte l’origine de cet arbre. Selon les dires, une jeune espagnole nommée Pilar, aux cheveux sombres et yeux bleus, émigra en Argentine avec son père pour s’établir dans la région de Corrientes. Là-bas, elle tomba amoureuse d’un jeune aborigène, Mbareté. Comme le père de la jeune fille était à l’encontre de cette romance, les deux jeunes gens s’échappèrent et allèrent vivre sans une cabane au bord d’une rivière. Un jour, ils furent découverts par le père, qui, dans un élan de fureur, tua les deux amants et abandonna sur place leurs corps ensanglantés. Regrettant ce qu’il avait fait, l’homme retourna sur le lieu du massacre et s’aperçut que les corps avaient disparu et qu’à leur place avait poussé un arbre magnifique, au tronc fort et aux branches entièrement recouvertes de fleurs bleutées. L’homme comprit alors que Dieu avait accordé sa miséricorde aux amants et avait donc transformé le jeune homme en un bel arbre et que les yeux de sa fille le regardaient à travers chacune de ses fleurs bleutées.

A Séville, on raconte que les premiers jacarandas  arrivèrent en tant que cadeau de dédommagement de la part d’un diplomate qui avait reçu un avertissement pour avoir coupé une rose dans le Parc Maria Luisa et promit alors d’envoyer un arbre qui se couvrirait de fleurs.

Quelques-uns des plus anciens spécimens se trouvent dans le parc Maria Luisa sur la « Plaza de América » . Si tu veux savoir où se trouve ma vue préférée, vas dans les jardins de l’Alcazar et tu la trouveras à côté de la porte de Marchena. Les contrastes du jacaranda, du bougainvillée, du cyprès et des orangers créent une vue parfaite ; ajoutes-y le ciel bleu et tu auras un souvenir magique de Séville.